Comment mettre en place une stratégie SEO ?

La stratégie SEO dans les années 2000 n’est plus la même qu’aujourd’hui. Désormais, votre site internet doit se concentrer davantage sur le besoin de vos utilisateurs. Le contenu, la technique et le netlinking voilà les piliers incontournables pour élaborer une stratégie SEO efficace. Par où commencer ? Dans cet article on vous dis tout.

Qu’est ce qu’une stratégie SEO ?

La stratégie de référencement moderne consiste à organiser le contenu d’un site web par sujet, ce qui aide les moteurs de recherche tels que Google à comprendre les intentions de votre site internet. Si votre contenu est structuré et pertinent, cela envoi un signal fort pour les moteurs de recherche pour se positionner en tête des résultats de recherche google.

La finalité du SEO est d’apparaître en première page de Google sur des mots clés correspondant à votre activité. Quand nous savons que 90 % des consommateurs utilisent Google avant d’effectuer leur achat, nous pouvons affirmer que le SEO est une priorité pour votre marketing.

Comment mettre en place une stratégie SEO ?

Pour mettre en place une stratégie SEO vous pouvez passer par un consultant SEO mais vous pouvez optimiser vous-même votre site internet. Pour cela vous devrez prendre en compte plusieurs facteurs :

SEO technique

 

La partie technique peut sembler un peu intimidant, mais en réalité, ce dont nous parlons, c’est de faire en sorte qu’un moteur de recherche puisse lire votre contenu et explorer votre site. Le système de gestion de contenu que vous utilisez permet de résoudre la plupart de ces problèmes. Les outils tels que Screaming Frog et Deep Crawl peuvent également explorer votre site web et mettre en évidence des problèmes techniques majeurs et bloquants pour votre référencement naturel.

Les questions à se poser pour votre optimisation technique sont :

crawl : un moteur de recherche peut-il explorer votre site correctement ?
indice : quelles pages le moteur de recherche doit indexer en priorité ?
mobile : votre site s’adapte-t-il aux utilisateurs mobiles ?
la vitesse : le temps de chargement rapide des pages est un facteur crucial pour le référencement naturel.
technologie : utilisez-vous une technologie ou un CMS compatible avec les moteurs de recherche pour votre site web?
hiérarchie : comment votre contenu est-il structuré sur votre site Web ?

Si vous êtes une petite entreprise utilisant wordpress pour votre site web, le référencement technique devrait être quelque chose que vous pouvez cocher rapidement sur votre liste. La stratégie SEO sera la même pour tous site confondus. Néanmoins, les sites possédant de millions de pages seront difficilement gérable pour une PME ou un autoentrepreneur.

Une grande partie de ce qui est considéré comme un « référencement technique » fait en réalité partie de la conception et du développement de votre site web. L’astuce consiste à s’assurer que votre développeur comprend l’interaction entre la conception du site web, le développement et le référencement.

Mettez-vous à la place de l’internaute. Comprend-t’il votre site internet ? Ais-je fait ressortir les mots clés important dans mes titres ou ma description ?

Optimisation SEO on- site

Votre site web doit être optimisé dans son ensemble et au niveau de chaque page. Votre stratégie SEO doit commencer avec une hiérarchie de contenu structurée et cohérente.

Prenons l’exemple d’un blog sur les félins. Si le site internet est structuré idéalement nous trouverons sur les pages principales les félins existants (lion, chat etc…). Puis pour la page sur le lion nous y ajouterons des pages complémentaires sur les sous espèces du lion. Puis pour chaque page complémentaire vous y ajouterez d’autre pages complémentaire sur les couleurs existantes pour chaque sous espèce. Et ainsi de suite …

Les principaux domaines sur lesquels il faut se concentrer sont les suivants :

– Recherche de mots clés. Comprendre la langue de votre public cible.
– URL descriptives. Assurez-vous que chaque URL est simple et descriptive.
– Titres de page. Utilisez des mots-clés naturellement dans le titre de la page.
– Meta descriptions. Les méta-descriptions de métier comme si elles étaient une copie publicitaire pour générer des clics.
– Optimisation du contenu. Utilisez judicieusement les mots-clés et les variantes de votre copie de page.
– Bonne expérience utilisateur (UX). Assurez-vous que votre site est un plaisir à utiliser et à naviguer.
– Appels à l’action (exemple : . Facilitez la tâche à vos utilisateurs pour savoir quoi faire ensuite.
– Balisage de données structuré. Profitez des dernières fonctionnalités SERP pour améliorer les taux de clics.

Lors de l’optimisation de votre site, prenez le temps de considérer vos clients dans votre stratégie SEO. Si vous êtes une entreprise locale, le référencement local est plus important, votre adresse et votre emplacement deviennent des points d’optimisation essentiels.

Si dans votre stratégie SEO vous ne prenez pas en compte ces facteurs il se pourrait que vous laisserez passer des clients pertinent pour votre activité. Avec un référencement technique solide en place et la superposition de votre optimisation sur page est simple. Utilisez des outils comme Screaming Frog qui est un outil SEO gratuit permettra d’identifier les faiblesses et travailler méthodiquement sur vos pages.

Etude de mot clé

Les mots-clés sont au cœur du référencement, mais ils ne sont en réalité pas le facteur principal vers une croissance organique. Votre première étape consiste à dresser une liste des sujets que vous souhaitez couvrir d’un mois à l’autre.

Pour commencer, compilez une liste d’environ 10 mots courts et termes associés à votre produit ou service. Utilisez keyword planner pour identifier leur volume de recherche et proposer des variantes adaptées à votre entreprise.

Vous associez ces sujets à des mots-clés de raccourcis populaires mais ne dédiez pas des articles de blog individuels à ces mots-clés. Ces mots-clés sont tout simplement trop compétitifs pour se classer sur Google si vous commencez simplement à optimiser votre site Web pour la recherche. Nous allons voir comment utiliser ces sujets.

En utilisant le volume de recherche et la concurrence comme mesure, réduisez votre liste à 10 -15 mots clés qui sont importants pour vous. Classer ensuite cette liste par ordre de priorité ou de pertinence pour votre entreprise.

Chacun de ces mots-clés s’appelle un « pilier » et sert de support principal pour un plus grand « cluster » de mots-clés, ce qui nous amène à notre prochaine étape …

Dressez une liste des mots-clés de 6-7 mots en fonction de ces sujets

Voici où vous allez commencer à optimiser vos pages pour des mots-clés spécifiques. Pour chaque pilier que vous avez identifié, utilisez votre outil de mots-clés pour identifier cinq à dix mots-clés à long terme qui approfondissent le mot-clé du sujet d’origine.

Pourquoi ? Vous serez positionné sur une phrase peu tapé mais sur lequel vous aurez l’assurance de figure en première page. Peu de concurrents seront positionné dessus et les personnes cliquant sur votre lien pourront découvrir votre site et remonter jusqu’à la page d’accueil si votre contenu est assez pertinent.

Par exemple, nous créons régulièrement du contenu sur le thème du «référencement», mais il est encore très difficile de bien se classer sur Google pour un sujet aussi populaire sur cet acronyme. Nous risquons également de concurrencer notre propre contenu en créant plusieurs pages qui ciblent toutes exactement le même mot clé – et potentiellement la même page de résultats du moteur de recherche (SERP). Par conséquent, nous créons également du contenu sur la recherche de mots clés, l’optimisation des images pour les moteurs de recherche, la création d’une stratégie SEO et d’autres sous-thèmes du référencement.

Cette page est une sous page de la page « consultant SEO ». Cela permettra de vous faire remonter jusqu’à consultant SEO et de me contacter si vous intéressé pour mettre en place une stratégie SEO 🙂


Créer des pages pour chaque sujet

En ce qui concerne les sites Web et le classement dans les moteurs de recherche, il peut être presque impossible de classer une page pour une poignée de mots-clés.

Prenez les 10 thèmes que vous avez abordés à l’étape 1 et créez une page Web pour chacun d’entre eux qui décrit le sujet à un niveau élevé – en utilisant les mots clés à long terme que vous avez proposés pour chaque cluster à l’étape 2. sur le référencement, par exemple, peut décrire le référencement dans de brèves sections qui introduisent la recherche par mots-clés, l’optimisation de l’image, la stratégie de référencement et d’autres sujets secondaires au fur et à mesure de leur identification. Pensez à chaque page de pilier comme une table des matières, où vous informez vos lecteurs sur les sous-thèmes que vous allez développer dans les articles de blog.

Utilisez votre liste de mots-clés pour déterminer le nombre de pages de piliers que vous devez créer. En fin de compte, le nombre de rubriques pour lesquelles vous créez des pages piliers doit coïncider avec le nombre de produits, d’offres et d’emplacements différents de votre entreprise. Cela facilitera beaucoup

Utilisez des sous-rubriques pour créer des idées d’articles

Expliquez un concept spécifique dans chaque sujet que vous avez identifié à l’étape 1. Connectez ces sous-thèmes à votre outil de recherche par mots clés pour identifier les mots clés associés ou les éventuelles actualité du moment qui pourrait intéresser votre lecteur.


Ensemble, ces sous-thèmes créent un cluster. Ainsi, si vous avez 10 thèmes centraux, chacun devrait être prêt à prendre en charge un groupe de cinq à dix sous-thèmes. Ce modèle de référencement s’appelle un « cluster de sujets », et les algorithmes modernes des moteurs de recherche en dépendent pour connecter les utilisateurs aux informations qu’ils recherchent.

Si votre cluster est dense et regroupe un sujet en particulier google constatera votre expertise en la matière et vous fera remonter plus facilement.

Contenu SEO

 

The content is king ! ICela s’applique dans votre stratégie SEO, mais pas que …

Votre site web est vraiment un emballage pour votre contenu. Votre contenu indique aux prospects ce que vous faites, et comment vous le faites, pour qui vous l’avez fait et pourquoi quelqu’un devrait contacter votre entreprise plutôt qu’une autre. Et si vous êtes rusé, votre contenu devrait également aller au-delà de ces éléments et aider vos clients potentiels à atteindre leurs objectifs.

Pour les entreprises de services, nous pouvons diviser légèrement votre contenu en trois catégories :

Contenu du service : Qu’est-ce que vous faites et comment vous le faites.
Contenu de crédibilité : Pourquoi vous et pas un autre

contenu d’information : informer le lecteur sur son besoin en toute objectivité. Cela prouve votre expertise et de façon implicite cela incite le lecteur à s’intéresser à vous. Plus subtile mais plus long à mettre en oeuvre.

Netlinking

 

Le netlinking, voilà un jargon propre au SEO. En fait le netlinking, selon moi, est la technique la plus difficile pour un profane mais c’est celle qui vous fera remonter plus facilement et rapidement dans les premières page de Google. Certaine stratégie SEO sont uniquement basées sur cette technique qui s’avère particulièrement efficace.

Qu’est ce que le netlinking ?

Le netlinking est la technique visant à intégrer des liens depuis des sites externe pointant sur votre site internet. Si vous possédez plusieurs liens externe pointant sur les pages de votre site internet. Cela indique à Google que vous êtes connu.

Prenons l’exemple d’une communauté de personnes consituté de 100 individus. Si les membres de cette communauté parle d’une personne et de manière répété au sein du groupe, cela le rend populaire populaire. Si cette personnes est fan de pêche alors il sera populaire comme la personne fan de pêche. Cette exemple est simpliste mais représente exactement ce qu’est le netlinking.

En effet, si google constate que vous êtes cités un peu partout sur le web et sur un terme en particulier alors vous remontez plus facilement dans google. Et croyez en mon expérience les résultats peuvent être impressionnant.

La manière la plus simple est de contacter des sites externes qui joueront le rôle de partenaire et de proposer des articles invités comprenant un lien pointant sur votre site internet. Cela est un bon moyen de remonter. Néanmoins, le carnet d’adresse et l’expérience sont les principaux facteurs pour accroître son netlinking. Seul un consultant SEO ou agence pourra faire jouer ses partenaire pour créer des liens externe.

Il existe également des techniques brutales de stratégie SEO netlinking mais plus ou moins éthique qui permettent de remonter aisément et ceux en quelque mois. Ces techniques sont accessibles au plus malin et expérimenté. Bien entendu ces techniques sont légales mais comporte un risque. Celui de prendre des pénalités par Google et de baisser son positionnement. Rien de grave mais embêtant pour votre activité.

Le SEO est un jeu où ceux qui réussissent seront les personnes qui sauront le mieux comprendre ses clients et leur besoin et ceux qui sauront comprendre le mécanisme de Google. Une fois la logique acquise, il vous suffira d’un peu de pratique et d’un zest de filouterie.