Vous souhaitez être en première page de Google gratuitement ? Quand nous savons que 9 personnes sur 10 consultent Google avant d’effectuer leur achat, on peut affirmer que cela représente une réelle opportunité de toucher vos clients potentiels. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour être en première page Google.

Avant de commercer, il faut rappeler le fonctionnement de Google et comprendre la page de résultat de recherche.

 

Comprendre la première page de Google

Pour être en première page Google, il faut comprendre la première page de résultats.

  1. Annonce publicitaire : affichage de 3 à 4 annonces publicitaires. Google met à disposition un outil de publicité en ligne appelée Google ads qui permet d’acheter des mots-clés afin de faire apparaître votre annonce en tête des résultats de recherche Google.
  2. Référencement local : Si Google estime que vous recherchez un commerce ou une entreprise à proximité de chez vous, il affichera des liens sur votre carte afin de vous aider à retrouver votre besoin.
  3. Référencement naturel : Google vous proposera à chaque recherche la liste des liens qu’il estime être les plus pertinent et les plus populaire pour un mot-clé donné. Ainsi, le premier lien est selon Google le lien le plus pertinent pour le mot-clé qui vous avez tapé.

Par conséquent, Il vous suffit de savoir si vous êtes prêt à dépenser du temps ou de l’argent. Si vous souhaitez apparaître en tête de Google sans faire d’effort, je vous invite à vous inscrire sur l’outil Google ads et acheter vos mots-clés par vous-même et créer vos propres annonces publicitaires.

Il est conseillé de passer par un consultant google ads ou consulter un guide Google ads pour tout comprendre sur la création et la gestion de vos annonces publicitaires sur Google ads.

Maintenant, si vous ne souhaitez pas dépenser de l’argent mais uniquement utiliser votre temps pour optimiser votre site internet, je vous conseille de poursuivre cet article.

 

Comment puis-je classer mon site sur Google ?

Si vous souhaitez uniquement savoir si votre site a bien été pris en compte par Google, tapez dans la barre de recherche  : « site:votredomaine.com ». Cela vous permettra de savoir si Google a classé toutes les pages de votre site web dans les résultats de recherche.

Si vos pages ne sont pas toutes affichées dans Google je vous invite à consulter cet article qui vous explique comment classer vos pages dans Google afin qu’il prenne en compte toutes vos pages et puisse les faire apparaître dans le résultat de recherche.

Attention ! Si votre site ne figure pas en première page Google, cela ne signifie pas que vos pages ne sont pas classées. Vous pouvez simplement retrouver votre lien en page 2 ou page 10. Si vous souhaitez consulter votre classement pour une requête donnée : https://www.positeo.com/check-position/.

 

Comment être en première page de Google gratuitement ?

Maintenant que vos pages sont classées dans Google, votre mission est de les faire remonter en première page de Google. Bien entendu, les entreprises dépensent des milliers d’euros tous les mois pour atteindre cette première position et gagner des clients facilement.

Nous allons voir comment remonter en première page de Google grâce à des techniques de référencement naturel que vous pouvez faire par vous-même. Voici la méthode en plusieurs étapes pour être en première page Google :

 

1. Etude des mots-clés

Pour commencer, il est essentiel de se demander qui vous souhaitez toucher. Déterminez le profil de votre cible pour comprendre les besoins de vos clients. Une fois que vous avez déterminé le profil de vos clients, identifiez les besoins pour chaque cible. N’hésitez pas à faire un fichier excel pour lister tous vos clients. Pour chaque profil, énumérez ses besoins qui correspondent à votre offre. Cette liste vous permettra d’obtenir un aperçu global des besoins exprimés  par vos clients.

Une fois le récapitulatif des besoins, tapez les mots-clés qu’ils peuvent taper sur Google. Les mots-clés ou expressions-clés.

Voici une liste d’outil gratuit de suggestions de mots-clés :

Désormais il est temps de savoir si ces mots -clés sont pertinent et s’ils sont demandé par les internautes.

Grâce à l’outil Ubbersuggest vous pourrez identifier le volume de recherche par mois pour chaque mot-clé.. Ainsi, vous serez si les utilisateurs de Google recherchent des informations à partir de ce mot moclé.

Vous pouvez également consulter keyword planner, l’outil officiel de Google, mais cela implique la création d’un compte google ads et de dépenser une somme spécifique pour avoir accès au volume de recherche précis.

 

2.Rédaction contenu des pages

Pour votre cible

Maintenant, vous avez accès à la liste de tous les mots-clés tapés par votre cible, elle vous sera utile pour votre stratégie de référencement naturel.

Pour chaque mot-clé trouvés, triez-les par catégorie afin d’identifier des thématiques. Il est important de créer des catégories car elle définira l’organisation de vos pages sur votre site web. Chaque mot-clé que vous avez trouvé fera l’office d’une page. Un mot-clé = une page !

Ne perdez pas votre temps à créer des pages pour chaque mot-clé trouvé. Créez une page dédiée pour les mots-clés les plus importants.

Lorsque vous rédigerez vos articles, mettez-vous à la place de votre client lorsque vous écrivez votre article. Ne soyez pas trop expert. Gardez un œil neuf.

Mon conseil est de le montrer à des profanes afin de savoir s’ils comprennent ce que vous racontez. Si vous êtes expert sur un sujet vous pouvez perdre l’essentiel du message.

Voici mes conseils pour la rédaction de vos pages. Lorsque le mot-clé est :

informationnel : cela représente un mot-clé dont le besoin est de s’informer. Proposez-lui de l’information dont il a besoin et à la fin de l’article proposez-lui vos services ou vos produits subtilement.

Exemple : comment déboucher un évier ?

Cette requête est informationnelle. Répondez à sa question et proposez-lui votre service de plomberie à la fin de l’article.

transactionnel : si le mot-clé représente un besoin d’achat ou d’accompagnement, proposez-lui  vos services avec des éléments de réassurance afin de lui assurer la fiabilité de votre service.

Exemple : chirurgien paris

Cette requête est transactionnelle. En effet, l’internaute souhaite faire appel au service d’un chirurgien sur Paris. Par conséquent, il souhaite  : information de contact, lieu, adresse, diplômes etc…

Sachez répondre au problème de votre client et lui proposer une solution adaptée en l’amenant subtilement vers votre offre. 

Voici des exemples de pages informationnelles et transactionnelles.

 

Pour Google

Lorsque vous avez fini de créer une page, il est recommandé de placer votre mot-clé principale sur des endroits spécifiques de votre page :

  • Balise title : titre apparaissant uniquement dans le résultat de recherche Google mais ne figurant pas sur la page
  • Balise H1 (titre principal) : titre principal de la page
  • Balise H2 (sous-titre) : mot-clés associés ou correspondant au mot-clé principal.
  • Texte : le mot-clé doit être celui qui ressort le plus de fois dans Google. Effectuez CTRL + F afin de savoir si votre mot-clé figure plusieurs fois dans votre page. Attention au bourrage de mot.

Demandez à la personne en charge de votre site internet de bien remplir votre balise “title” et “h1”. La réécriture de votre URL est également un élément important pour optimiser votre lien dans Google.

Le moteur de recherche attribue une importance à la qualité du contenu et au nombre de mots. Il est recommandé de proposer une page de 1500 minimum pour être bien classé dans Google.

 

3. Augmenter votre popularité

La popularité aux yeux de Google est différente de votre conception de la popularité. Google juge la popularité d’un site web en fonction du nombre de liens et de la qualité des liens entrants sur votre site internet.

Si les liens entrants proviennent de site populaire tels que Le figaro, Le monde ou alors d’autres sites moins populaires, mais dans votre thématique alors le site grimpe dans le classement. De cette façon, vous pouvez faire remontez vos pages dans le moteur de recherche.

Il y a deux types de liens entrants  intéressant pour votre référencement naturel :

– Liens populaires : provenant de site média connue et réputé tels que Le Monde, Les Echos ou encore le Figaro

– Liens thématisés : publier sur des sites externes provenant de la même catégorie que votre site web.

exemple : un chirurgien peut publier un article sur un blog dans le domaine de la santé. Cela indique pour Google que les experts dans votre thématique parle de vous.

Je vous assure que si vous obtenez un lien qui pointe depuis un site internet tels que Le figaro, Le Monde ou encore Les Echos les liens remonteront naturellement dans Google.

Attention ! Ce sont uniquement les liens qui vont augmenter votre popularité. En effet, un article sans lien sera intéressant en termes de communication mais n’impactera pas directement votre classement dans Google.

 

4. Autres facteurs techniques

D’autres facteurs moins importants rentrent dans la danse, il sera intéressant de jeter un coup d’œil :

  • Mobile-friendly  – La majorité des gens utilisent maintenant les téléphones mobiles pour rechercher des informations sur le web. Les pages de votre site Web sont-elles compatibles avec les appareils mobiles ? Votre site doit être optimisé pour les appareils mobiles et facile de  navigation afin que les utilisateurs de tout appareil puissent trouver ce dont ils ont besoin rapidement et facilement.
  • Vitesse de la page – Vos pages Web devraient se charger rapidement sur tous les appareils. Un chargement lent des pages Web peut affecter négativement votre classement sur Google. Vous pouvez utiliser un outil tel que Gtmetrix pour tester la vitesse de page de votre site internet gratuitement.
  • Autorité du nom de domaine  – Plus vous possédez du domaine depuis longtemps, mieux c’est. L’ancienneté d’un nom de domaine représente pour Google un facteur de confiance.
  • Pages sécurisées – Vos pages Web doivent être chargées via https pour être sécurisées. Google et les internautes aiment voir des pages sécurisées. Dans leur navigateur Chrome, Google désigne maintenant toutes les pages chargées avec un protocole SSL comme non sécurisées.

 

A retenir 

Voilà, vous avez les clés en main pour créer des pages optimisées pour apparaître sur Google en première page. Désormais, vous devez retenir plusieurs points déjà évoqués dans cet article :

  • Prenez le temps de choisir vos mots-clés en fonction du volume de recherche
  • Triez vos mots-clés par catégorie afin de distinguer des sujets d’articles
  • Un mot-clé = une page !
  • Ajoutez 1500 mots minimum et optimisez votre contenu afin qu »il soit pertinent
  • Publiez des articles sur des sites externes populaire et thématisé
  • Améliorez la vitesse des pages et sécurisez votre site internet